Bienvenue sur le site de

SOLIDARITE YVELINES SUD



 

 
associationsassociations

soutenez Solidarité Yvelines Sud



             

  Consulter le catalogue
de l'artisanat Wichi
 
 
L'association Solidarité Yvelines Sud est née suite a une mission effectuée dans le cadre de la DCC France par une ancienne habitante des Essarts le roi (Yvelines): Myriam LOPEZ-HANOTTE, établie en Argentine depuis 1990. Mariée et mère de famille, elle travaille maintenant, pour l'ONG argentine FUNDAPAZ à Embarcaciôn (village de la province de Salta, à 2000 km de Buenos Aires, près du tropique du Capricorne). En 2003 le groupe CCFD d'Auffargis, des Essarts et du Perray en Yvelines, a créé une association sans but lucratif (loi de 1901) pour soutenir le travail artisanal des indiens Wichis.
Réalisations et Projets SYS
- Activités 2008-2009
Remise en état d’un tracteur.
Plantation d'algarobos
Achat d'un four solaire
Formation à l'artisanat pour les femmes
- Activités 2007-2008
Projets Jasimana :

-achat de batteries et panneaux solaires.
achat 1 GPS et 1 Clinomètre pour irrigation.
- Activités 2006-2007
4 projets Wichis  
-Fond de roulement pour 36 artisans d’Embarcacion.
-Salle communautaire pour réunir 80 familles de la communauté de Carboncito.
-Cours de formation artisanal pour 10 jeunes de la communauté Whela Lhota.
-Frais de déplacement des artisans de la communauté de la Esperanza
-Activités 2005-2006
3 projets Wichis
- Conseil des organisations Wichis
-  élevage porcin et caprin  El Chanaral
-outillage  électrique d’Esperanza)
2 projets Jasimana  
-Equipement radio

-formation artisanat du filage et du tissage de la laine
-Activités 2004
-Construction maison commune pour les femmes  Wichis
-Financement pour les Wichis d’un voyage d’études à Buenos Aires
-Activités 2003
-Développement artisanat, achat scie électrique
 

  Télécharger le catalogue
au format Pdf
 

EDITO:

Ici et là-bas

Ici l'association Solidarité Yvelines Sud cherche à faire connaître et à distribuer en France les produits d'artisanat des indiens Wichis. D'abord il a fallu tenir compte du contexte dans lequel les indiens travaillaient. Ils étaient isolés dans la forêt et n'avaient que peu de contacts avec les habitants des villes. Ils avaient plus l'habitude de pratiquer le troc que d'utiliser de la monnaie. Dans ces conditions il était illusoire de vouloir sauter les étapes.

Dans un premier temps SYS a créé un catalogue pour répertorier les objets d'artisanat.

Ces objets ont été vendus dans le cadre du commerce équitable par des bénévoles de la SYS.

Notre but est de réussir à vendre ces objets dans des boutiques du commerce équitable. Un premier essai réussi a été réalisé avec
"Au-delà des frontières".

Nous avons également fourni de l'artisanat à Artisans du Monde Rambouillet.

Là_bas l'association FUNDAPAZ aide les Wichis à s'organiser. Grâce aux ventes d'artisanat réalisées en France par la SYS de nombreux projet se sont concrétisés et permettent à nos partenaires de pouvoir continuer à vivre de leur travail dans leur forêt plutot que d'aller grossir les bidonvilles de Buenos Aires..

 

   

 
<>Les Wichis vivent dans la forêt du Chaco au nord de l'Argentine. Avant l'arrivée des blancs sur ce territoire, ils vivaient de chasse, de pêche et de cueillette.
Aujourd'hui ,même s'ils habitent en pleine forêt, ils doivent faire du commerce avec le monde extérieur pour vivre.
Leur production: des objets artisanaux avec comme matière première le bois.
Des pièces très décoratives représentant généralement la vie des animaux de la forêt du C
haco au nord de l'Argentine. Avant l'arrivée des blancs sur ce territoire, ils vivaient de chasse, de pêche et de cueillette.
De leur côté, les femmes se sont spécialisées dans le travail des fibres textiles, en particulier celles du chaguar .